A propos de moi

Hello !

Je m’appelle Carine, la quarantaine sans la crise associée mais avec une forte envie de redéfinir ce que l’on appelle, en français, une « Mère au Foyer » : je préfère, de loin, le terme anglais bien plus proche de la réalité.

Derrière ce blog se cache ce que j’aime appeler une Family Manager.

Être Family Manager, c’est « manager », gérer toute ma Famille, en attendant que Monsieur Mon Mari rentre de son travail à des heures impossibles. Si je revendique ce statut, je ne le considère pas pour autant comme un métier. Il s’agit tout simplement d’un choix. Ni une résignation, ni une vocation.

Ma Famille, c’est celle que j’aime appeler la FINGER FAMILY, la Famille Doigt, comme la comptine ! Nous sommes cinq, comme les 5 doigts de la main.

Une famille recomposée, avec un adolescent de 17 ans -que nous appellerons Brother Finger-, grand adorateur de heavy metal et de head banging (du « secouage de tête » sur fond de musique Metal)… Bro. Finger, c’est aussi mon « Aspie » chéri.  Diagnostiqué à l’âge de quatre ans avec un trouble du spectre autistique, le syndrome d’Asperger. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de réduire mon temps de travail pour finir par une disponibilité professionnelle. Je souhaitais être  présente et disponible pour l’aider de mon mieux vers la voie de l’autonomie.

Des jumelles sont venues agrandir notre famille pour notre plus grand bonheur malgrès les cernes sous nos yeux  : nos Twincesses, deux petits bouts de Femme âgées de 4 ans. Pour les non anglicistes, c’est un mélange de « twins » (jumeaux/jumelles) et de « princesses » : tout un poème ! Raison pour laquelle j’ai décidé de renouveler mon « status » de Family Manager.

Un mari et super papa –Daddy Finger– très investi dans sa carrière, ayant dû faire sa mobilité professionnelle à l’étranger, raison pour laquelle nous sommes aux Etats-Unis pour encore quelques semaines.

Mon blog et moi

Cette parenthèse Américaine est à l’origine de ce blog. Comme beaucoup de personnes en partance, j’ai eu envie de partager cette fabuleuse expérience (et quelques galères aussi…) avec notre famille et nos amis surtout mais aussi avec tous ceux qui seront intéressés.

En m’initiant au blogging, et bien j’ai découvert que j’aimais ça. Non seulement écrire m’a rassurée et m’a permis de voir les étapes accomplies durant cette phase stressante de logistique pour préparer cette année outre-Atlantique mais en plus, elle me permet de partager d’autres parenthèses de ma vie.

Me voici donc lancée dans la blogosphère avec My Little Parenthèses, mon petit blog sans prétention, juste pour le plaisir de partager !

Ce blog s’articule autour de trois thèmes : notre séjour aux Etats-Unis, une partie « Mam’Attitude » autour du jeux avec mes Twincesses : apprendre en s’amusant et de ma parenthèse gourmande baptisée « Miammiam mia ! DIY ». La dernière partie mais non des moindres, une catégorie « Voyages et Vagabondages » qui s’enrichit avec le temps et qui continuera lorsque nous serons de retour en Alsace, car il y aura bien une suite.

On m’a demandé pourquoi je ne parlais pas plus spécifiquement d’autisme : ca viendra peut-être dans certains billets mais ce n’est pas le but premier de ce blog et ce n’est pas facile d’en parler sans cantonner la personne à ce statut. L’exercice est difficile.

Ma devise :

Comment veux-tu qu’il t’arrive quelque chose de bien, si tu fais en sorte qu’il ne t’arrive jamais rien ?

Mon expression favorite !

depuis la naissance de nos filles : « SAINTE PATIENCE » !!! Ô combien il en faut pour gérer un ado. et des petites jumelles en même temps !

Mes centres d’intérêt ?

Ma Famille en premier lieu, les traditions sociales et culinaires, le cake design que j’ai découvert alors que je cherchais une idée de joli gâteau pour le premier anniversaire de nos filles, la littérature, les voyages, j’adore les langues étrangères et leurs expressions idiomatiques ; pour avoir vécu au Liban et en Suède, plusieurs années, j’ai des notions de libanais et j’ai appris le suédois dans une école Suédoise où j’ai obtenu plusieurs diplômes. A ces deux langues, s’ajoutent, plus communément, l’anglais et l’italien de part ma formation professionnelle. Je m’intéresse aussi à la photographie, je mitraille tout ce que je vois avec mon reflex… que je ne maîtrise absolument pas -du moins pas encore- ou tout simplement et très souvent avec mon téléphone portable.

Dernière passion en date : le chocolat artisanal que j’ai découvert durant notre parenthèse Américaine. Et ça ne fait que commencer !

Pour finir, je dirais que je suis Française mais aussi et surtout citoyenne du monde !

« J’ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d’air, je la fermerai tout de suite » – Alphonse Allais