Initiation à l’anglais

Voici un peu plus d’un mois que nous sommes sur le sol Américain.

Nous sommes en période de vacances scolaires mais la rentrée approche. Brother Finger est enfin inscrit au lycée, depuis deux semaines. Il commence les cours le 17 août. Les galères de compréhension commenceront alors pour lui, même s’il avait de bonnes notes en cours d’anglais en France, nous en sommes conscients mais petit à petit cela devrait aller de mieux en mieux.

Pour nos Twincesses, nous savions avant notre départ que leur scolarisation serait plus difficile vu les prix des pre-schools (j’en parlais dans un de mes billets avant notre départ). Mais tout n’est pas perdu ! Nous continuons nos recherches. Nous attendons un rendez-vous pour visiter un établissement qui propose également la possibilité de ne scolariser les enfants que trois jours par semaine. De ce fait, le coût est sensiblement réduit et cela me permettrait de pratiquer les deux matinées restantes un pseudo « homeschooling », en français. Pour se faire, j’ai acheté le programme de maternelle adapté à leur âge et leur maitresse de petite section, en France, m’a remis un livret qui me permettra de suivre ce que l’enfant « doit » savoir faire à leur âge.

Mais, en ce qui concerne l’apprentissage de l’anglais, en attendant de trouver une pre-school ou en complément, nous avons découvert la bibliothèque municipale.

beachwood library

 

Une très belle bibliothèque qui propose en plus des services traditionnels, des activités pour petits et grands plusieurs fois par semaine, ainsi que le prêt de matériel de « homeschooling ». Il s’agit de matériel mis à disposition gratuitement pour les parents qui ont choisi (ou qui n’ont pas eu le choix d’ailleurs, vu les tarifs !) de cesser leur activité professionnelle momentanément pour garder leur enfant à domicile et pratiquer l’école à la maison, les premières années. Dans la section « enfants » de cette bibliothèque, trois bibliothécaires spécialisés sont détachés dont un spécialement formé pour le « homeschooling ». Je n’ai pas encore pu le rencontrer pour cause de congés mais cela ne saurait tarder.

Parmi les activités proposées nous avons testé les « story tell » (des contes lus aux enfants). Trois sessions sont proposées, adaptées aux différents âges : « my baby and me » (de la naissance à 19 mois), « toddler » (19/35 mois) et « preschool » (3/5 ans).

Chaque semaine, un thème est adopté. Le thème de la semaine était les « bugs » (insectes). La conteuse avait choisi un livre à pop-up (un livre 3D) mais aussi des peluches colorées représentant plusieurs insectes. Les enfants devaient énoncer leur nom en anglais. Les débuts sont difficiles pour nos filles qui mes regardaient avec des yeux ronds comme des billes, mais c’est apparemment un très bon moyen pour apprendre. J’ai décidé de leur traduire tout de même quelques mots (là, les noms d’insectes), en les répétant en anglais, mais grâce aux images, elles ont deviné l’histoire. A la fin du conte, des jeux de motricité et de reconnaissance corporelle sont proposés (un papillon s’est posé sur mon épaule : l’enfant doit toucher son épaule… etc). Pour l’instant, on jette un regard sur le voisin discrètement pour voir ce qu’il fait… « mais qu’est-ce qu’elle raconte la dame ? »…

Pour clôturer ces séances, la conteuse accroche des insectes en feutrine sur un tableau et s’accompagne d’une chanson pour compter en anglais, puis pour compter à rebours.

Un bel après-midi ludique qui s’est terminé par l’emprunt de livres, Bro. Finger a choisi quelques livres dont un demandé par son lycée, que les élèves doivent lire durant les vacances (« summer reading ») car ils auront un examen à la rentrée. Cette année, il s’agit de l’autobiographie de Malcom X.

Les Twincesses, quant-à-elles, ne savaient plus où donner de la tête. Une des bibliothécaires m’a informée de la possibilité d’emprunter jusqu’à cinquante livres par personne… je n’ai pas osé le leur dire ! Cinq livres chacune, c’est déjà bien pour commencer !

 

La bibliothèque propose également d’autres activités (qui nécessitent une réservation préalable mais restent toujours gratuites). Ce mois-ci était organisé un spectacle de magie, nous l’avons raté, dommage. Mais j’ai pu inscrire nos Twincesses à deux activités pour le mois d’août, l’une mélange conte et déguisements, pour thème « sous la mer » et l’autre fait découvrir aux enfants de petits animaux vivants.

DSC_0333

A domicile, nous leur proposons des dessins animés sur les chaines TV américaines. Certains jours, elles préfèrent « ce que l’on parle nous » comme elles disent… des dessins animés en français. Il faut être patient pour ne pas leur faire boire la tasse dans ce bain linguistique dès le premier mois. Nous verrons au cours des mois prochains leur progrès dans l’apprentissage de l’anglais.

Share

About Carine

You May Also Like

3 comments on “Initiation à l’anglais

  1. 21 août 2016 at 5 h 01 min

    Comment s’est passée la rentrée de ton grand? Semaine fatiguante j’imagine ?
    Eh le rdv pour la pre school des filles?

    • 29 août 2016 at 22 h 06 min

      Hello Anne-Claire ! Ca s’est très bien passé, merci !
      Il est content ! Les lycéens (tous les élèves scolarisés en fait, apparemment !) doivent lire un lire voire plusieurs durant les vacances d’été. On ne nous a rien dit durant son inscription au lycée, sûrement parce qu’on venait d’arriver. On l’a découvert le jour où nous avons commencé à fréquenter la bibliothèque municipale qui est géniale. Sa classe devait lire une autobiographie de Malcolm X. A la rentrée, sa prof de littérature US lui a dit qu’il n’était pas obligé de faire l’examen qui s’y rattache. Je lui ai suggéré d’essayer. Il a eu 29/40 ce que je trouve très bien pour un élève arrivant de l’étranger avec un « anglais scolaire ». Je lui ai demandé s’il avait envie d’écrire un billet sur mon blog, concernant sa rentrée. Ca l’intéresse donc peut être qu’un jour il me présentera une petit article à publier :-). Et pour la preschool, ça y est, j’ai trouvé THE preschool qui nous correspond ! Je suis en train de rédiger un petit billet dessus. Enfin, j’essaie, mes puces m’accaparent et nous profitons du beau temps pour sortir. Et chez toi ?

Laisser un commentaire