, ,

Notre Saint-Valentin aux Etats-Unis, entre galère d’expat’ et tradition

Ma motivation principale lorsque j’ai créé My Little Parenthèses était de partager notre année aux États-Unis : nos découvertes mais aussi les petites galères qui malheureusement font, en général, partie du lot…

La 1ère galère est arrivée très vite, suivie de la numéro 2 et 3 (voir mon premier billet: nos 10 premiers jours aux USA).

La dernière en date nous est tombée sur la tête le weekend dernier et a conduit Daddy Finger tout droit aux urgences avec en prime 4 jours d’hospitalisation. Bingo.

Une hospitalisation n’est jamais drôle mais à l’étranger, sans famille et avec de jeunes enfants à gérer, c’est encore plus galère !

C’est donc dans une clinique que nous avons passé notre Saint Valentin.

Une journée absolument pas comme les autres car au début de l’année je m’étais engagée à organiser la fête de Valentine’s day de la classe de nos Twincesses. Et même si j’aurais pu tout annuler au dernier moment, comme me l’a gentiment proposé la maîtresse, j’ai choisi de continuer pour ne pas pénaliser les enfants.

Car, aux Etats-Unis, les enfants fêtent la Saint Valentin à l’école. Il s’agit d’une tradition où chacun offre des petits gadgets ou des cartes humoristiques à ses camarades de classe. C’est l’occasion pour les petites classes de faire la fête et d’y associer les parents.

Plusieurs semaines avant, les étals des supermarchés se parent de rouge, de rose et de coeurs ; les rayons papeterie débordent de cartes sur le thème de l’amour mais pas uniquement celui d’un couple mais aussi celui pour ses enfants, petits-enfants, parents, grands-parents, copains de classe, amis, son chat, son chien: tout le monde a droit à sa petite-carte-toute-mignonne. Et les rayons fêtes/anniversaires vous proposent un tas de petites babioles à offrir sur le thème.

Il est de bon ton de s’organiser rapidement pour ne pas être pris au dépourvu les derniers jours car une semaine avant l’événement, c’est fini, les étals sont pratiquement vides, place à la prochaine fête !

J’ai eu la chance d’être prévenue bien à l’avance, nous avons pu nous organiser à temps pour acheter et remplir 16 cartes, toutes différentes.

 

Organiser une fête à l’école, c’était pour moi une formidable expérience, comme une mère de famille Américaine, qui m’a joliment inspirée ces dernières semaines !

Mais c’était sans compter l’hospitalation de Daddy puis sa sortie qui s’est précipitée le 14 au soir, sortie apprise la veille dans la soirée (une fois bloquée à la maison, quoi !). Et qui dit « fin d’hospitalisation » dit « remerciements » à l’équipe qui l’a pris en charge: un panier rempli de gourmandises énergétiques pour la pause !

Une idée sympathique certes mais une autre mission à accomplir en très peu de temps, avec une fête à animer, des enfants à gérer et un mari à veiller.

Une journée qui m’a emmenée dans une folle course contre la montre, que jamais je n’aurais imaginer vivre durant notre parenthèse Américaine !

– Préparer les enfants.

– Les déposer à l’école pour 9h.

– Puis repartir acheter un panier: rien n’est bien loin mais rien n’est à côté non plus, il faut prendre la voiture pour tout, absolument tout  !

– 9h50, de retour à l’école ! Arrêt sur images : la saint Valentin des tout petits.

Un « snack » pour prendre des forces !

Des cupcakes achetés dans le commerce la veille, malheureusement pour cause de « pas le temps » tout simplement -mais bons apparemment-, des petits sablés en forme de coeur et un classique des fêtes à l’école préparés la veille, jusqu’à minuit : un mélange de pop corn et de petits bonbons aux couleurs du thème de la fête. Ici j’ai choisi des smarties spécial Saint Valentin !

Les plus petits et les plus gros au chocolat, les moyens… au beurre de cacahuète !

 

Puis la petite histoire traditionnelle que la maîtresse lit, sur le même thème. J’ai choisi l’histoire de la princesse et des grenouilles qui se transforment en princes dès lors qu’elle les embrasse, sur le même thême que le jeu que j’ai proposé par la suite: « kiss the frog ! ».

 

« Kiss the frog ! » un jeu où chaque enfant doit accrocher un bisou en papier, à l’aveugle, sur la grenouille.

Un jeu rigolo qui a eu du succès, et vraiment amusant à réaliser ! Vous ne savez pas dessiner une grenouillee ? Moi non plus: mais Google est notre ami et finalement, c’est très facile à faire !

Une fois le baiser donné, le petit participant se transforme en prince ou princesse et gagne une couronne dorée (faite avec une assiette en carton).

Quelque chose me dit qu’il y a eu triche… !

N’est-ce pas ?

 

Une petite activité manuelle autour des coccinelles et papillons.

 

Une séance photo pour un joli souvenir, avec un cadre que nous avons décoré en famille, il y a quelques jours.

 

Et enfin la distribution tant attendue des cartes et petits cadeaux des camarades de classe.

 

-11h30: reprise de la course avec les Twincesses sous le bras. Direction un magasin d’épicerie fine pour remplir le panier à offrir.

-12h30: cap sur la clinique pour rejoindre Daddy et attendre impatiemment la confirmation de sa sortie.

 

-13h30: à la recherche de la cafétéria pour un déjeuner bien mérité (pas eu le temps de petit-déjeuner…), une frenchy affamée, le cheveu en bataille, déambule dans la clinique immense avec ses Twincesses vêtues de robes à coeur pour la Saint Valentin, coiffées d’une couronne de princesse. La « discrétion absolue » mais qui a le mérite d’amuser patients, visiteurs et soignants.

-14h: commence l’attente du verdict sortira/sortira pas ?

18h: l’heure de la délivrance a sonné !

Bye bye la clinique (à jamais, hein ?), mon petit panier gourmand m’a donné droit à un « hug », il est enfin l’heure de rentrer.

 

Merci Anne-Claire pour tes bons conseils qui m’ont permis de m’organiser pour la Saint Valentin de mes puces.

Merci Cindy, mon ange-gardien et amie, pour ta présence durant ces moments difficiles.

 

 

Share

About Carine

You May Also Like

4 comments on “Notre Saint-Valentin aux Etats-Unis, entre galère d’expat’ et tradition

  1. 17 février 2017 at 1 h 20 min

    super roman photo 🙂 bravo pour la fete de St Valentin, vraiment bravo, c’est du travail de pro!!!!
    j’espere que daddy finger va mieux et que vous allez pouvoir profiter sereinement des derniers mois… du printemps qui arrive!

    • 26 février 2017 at 2 h 11 min

      😉 merci Anne-Claire pour tes mots encourageants ! J’ai bien cru que le printemps était revenu hier avec 24 degrés ! Mais la neige a fait son retour en même pas 24h ! C’est dingue !

  2. 17 février 2017 at 11 h 05 min

    Il a eu quoi Daddy Finger?

Laisser un commentaire