L’expatriation expliquée aux enfants #11

Une expatriation, cela s’organise plusieurs mois avant en règle générale, la notre, nous la préparons depuis le début de l’année. Alors, par la force des choses, nous en parlons avec les enfants depuis plusieurs mois. Nous leur montrons des photos de la ville où nous allons habiter, de l’appartement que nous avons loué, nous apprenons à nos Twincesses leurs premiers mots d’anglais.

Je pensais acheter un livre pour illustrer notre départ mais, en fait, je n’ai rien trouvé d’adapté. Seuls quelques blogs en parlent et ce sont des mamans comme moi qui ont eu l’excellente idée de créer leur propre livret (Nycyla et les tribulations d’une famille française en Californie). On n’est jamais mieux servi que par soi-même !  Il y a quelques jours, notre départ approchant, j’ai donc préparé leur livret pour qu’elles aient un visuel, histoire de mettre des images sur nos mots. Quelques photos expliquant nos derniers jours en France, quand et comment nous voyagerons ainsi que notre arrivée à Cleveland. De simples feuilles imprimées en couleurs, rangées dans des pochettes plastiques, reliées entre elles avec du ruban, du fait maison avec les moyens du bord d’une famille en partance. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait… les images !

 

L'expatriation expliquée aux enfants

 

Une fois les feuilles assemblées, voici le résultat :

livretExpatEnfants2

 

livretExpatEnfants3]

 

Nous l’avons regardé ensemble, Daddy Finger en a fait la lecture ; les Twincesses le porteront cette semaine à l’école pour discuter en classe de leur voyage aux Etats-Unis. Pour accompagner leurs explications, quoi de mieux qu’une dégustation de pancakes ?

En petite section de maternelle, les enfants ont encore une collation à 9h, du moins en ce qui concerne leur école. A tour de rôle les parents apportent la collation une fois par mois, selon une liste pré-établie par la maîtresse. Cette liste peut-être modifiée selon les événements qui ont lieu dans l’année, notamment les anniversaires où les parents portent généralement un gâteau. J’ai donc proposé de faire des pancakes que les enfants pourront goûter tout en discutant.

 

Buttermilk pancakes

Voilà donc comment, en plein milieu des cartons et des valises, je me suis aventurée à réaliser mes premiers pancakes, samedi, pour tester et pouvoir proposer quelque chose de « mangeable » aux enfants.

De « mangeable », je suis facilement passée à délicieux grâce à la recette qu’Estelle Tracy (souvenez-vous, je vous en ai parlé lorsque j’ai commandé mon guide de survie alimentaire aux Etats-Unis) a partagé sur son blog Le hamburger et le croissant.

Rien à voir avec les pancakes du commerce.
Ceux-là sont à base, non pas de lait, mais de « buttermilk » (du lait fermenté).

Et pour dire « au revoir » et surtout « merci«  à leurs maîtresses et leur ATSEM, les Twincesses leur offriront un petit cadeau personnalisé, fabriqué par mon amie Caroline, également Maman de jumeaux. Ses jolies créations sont visibles sur sa page Facebook Balibolas

Cadeau2

 

Cadeau3

 

Cadeaux de fin d'année maîtresse et ATSEM

 

Bien que nos Twincesses soient contentes de partir à « Kivland », ce weekend a été assez éprouvant. Samedi, nos meubles ont été emmenés par la personne qui les avait réservés, il y a quelques semaines sur Leboncoin ; nous avions convenu d’une date pour qu’elle passe les récupérer, pas trop éloignée de notre départ. Nos puces ont donc vu notre appartement se vider sous leurs yeux avec certaines de leurs affaires. Leurs petits élans à bascule qu’elles aimaient tant. Leur coffre à jouets (celui-ci est parti sans difficulté). Les vélos.

 

En attendant le Père Noël – 12. 2014

 

 

Nous en avions parlé, expliqué, rappelé, leur assurant que leurs vélos commençaient à être petits pour elles et que nous leur en achèterions de plus jolis, adaptés à leur taille… les larmes ont coulé… tant et si bien que l’acheteur leur a laissé encore quelques jours pour qu’elles en profitent encore un peu. Cela reste difficile de se séparer de ses affaires pour nous, adutes, alors pour deux poussinettes, qu’imaginer dans leur petit coeur ?

 

J-7 !

 

 

 

Share

About Carine

You May Also Like

2 comments on “L’expatriation expliquée aux enfants #11

  1. 20 juin 2016 at 6 h 32 min

    Je n’ai pas eu le temps de lire tout votre blog mais je vais le faire, c’est sûr ! J’adore le peu que j’en ai lu et je vous souhaite un bon sejour….

    • 24 juin 2016 at 0 h 11 min

      Coucou et merci beaucoup ! Ça fait chaud au cœur 🙂

Laisser un commentaire